CBD | endométriose et règles douloureuses
Le cbd pour lutter contre l’endométriose et les règles douloureuses ?

Quel est le rapport entre cbd et endométriose ?

Les vertus du cannabis sont connues depuis plusieurs générations. En effet, nos antécédents l’ont déjà utilisée pour traiter diverses maladies et troubles. Considérée depuis lors comme des médicaments de synthèse, son exploitation s’est encore multipliée au fil des années. La preuve, on le trouve à l’heure actuelle dans la composition de grands nombres de médicaments et de produits dérivés. Ainsi, les propriétés médicinales des cannabinoides et des terpènes ne sont plus à préciser, que soit pour atténuer les symptômes causés par des maladies ou pour faire baisser les éventuels effets négatifs des traitements et d’autres approches médicamenteuses. Ces derniers temps, une Étude et publications sur le cannabis et endométriose a prouvé que les principaux actifs de cette plante pourraient atténuer les règles douloureuses.

Est-ce que le CBD aide pour les règles douloureuses ?

L’endométriose c’est quoi ?

Avant de parler du rôle du Cannabidiol dans l’endométriose, il serait plus judicieux de parler d’abord de l’endométriose dans le cas où vous n’y verrez pas clair. À titre de rappel, les femmes perdent chaque mois dans le cadre de leurs menstruations du tissu endométrial, le tissu qui entoure l’utérus prêt à accueillir un fœtus. L’endometriosis awareness month est donc la maladie qui concerne cette partie du corps des femmes.

Elle se caractérise par une croissance excessive de l’endomètre en dehors de la zone où il est censé développer notamment dans les intestins, les ovaires ou encore les trompes de Fallope. C’est parfois ce que l’on appelle kystes.

Les cause de l’endométriose

Bien que les causes exactes de cette maladie restent un mystère pour les scientifiques du moins jusqu’à maintenant, ses symptômes sont souvent caractérisés par une douleur presque insupportable sur le bas du nombril et parfois aux alentours de l’abdomen lorsque la situation devient grave. En effet, des courbatures et des douleurs sévères peuvent se faire sentir. Toutefois, certaines études ont montré que la principale cause de ce trouble est de facteurs génétiques, s’il ne s’agit pas d’une contamination environnementale, notamment due aux dioxines.

Pour votre information, les dioxines ne sont autres que des substances toxiques issues de divers processus industriels à savoir incinération des ordures et blanchiment de papier. Cependant, des recherches ont prouvé que ce produit toxique est l’une des causes irréfutables de déficiences perçues au niveau du système endocannabinoïdes.

Comment traiter l’endométriose et les règles douloureuses

Dans la majorité de cas, on combat ce trouble qui cause la stérilité de plusieurs femmes avec des traitements hormonaux ou parfois une intervention chirurgicale. Toutefois, une recherche scientifique parle de la relation entre l’endométriose et le système endocannabinoïdes. On parle ici des cannabinoïde ou phytocannabinoïde produit par le corps lui-même. Cette substance affecte alors le bon fonctionnement du corps des femmes en jouant avec leurs humeurs, leurs douleurs, leurs mouvements, leurs productions, leurs sensations de stress ou d’anxiété et bien d’autres encore.

Un déséquilibre du système endocannainoïde peut donc être la cause de l’endométriose. C’est pour cela que plusieurs approches utilisent le CBD et particulièrement la fleur de cbd pour traiter ce type de maladie. Toutefois, autant vous prévenir que le cannabis ou le CBD NE SOIGNE PAS l’Endométriose. Il vise plutôt à atténuer les douleurs de par ses propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. Il contribue ainsi alléger les douleurs des menstruations. Après tout, ses effets propriétés sont surtout pour soulager la douleur, calmer les nausées, améliorer l’humeur et les autres troubles annexes.

Qu’est-ce qu’une fleur de cannabidiol ?

La législation sur la fleur de CBD

À l’heure où la question sur la législation du cannabidiol est plus que jamais d’actualité, son dérivé, notamment la fameuse fleur de cbd fait aussi l’objet de nombreux débats. Légale en Europe et dans certaines villes françaises, cette dernière est réputée pour avoir des effets bénéfiques sur la santé. Aussi connue sous le nom de fleur de chanvre, cette plante aux fleurs particulières et forte en taux de cbd, commence à être démocratisée dans plusieurs pays étrangers également.

Si vous voyez une plante dioïque avec des plantes mâles en formes de clochettes et des femelles avec des sommités florales denses appelées des têtes, c’est le chènevis. Toutefois, il se peut que vous croisiez d’autres types de fleurs sur la même plante. Dans un cas particulier, c’est ce qu’on appelle le chènevis monoïque.

La production de fleur de chanvre

Les producteurs des dérivés de produits à base de chanvre industriel s’intéressent davantage aux plantes de femelles du chanvre qu’aux mâles. En effet, ces derniers étant plutôt proscrits des cultures ne sont pas exploités. Justement, en utilisant les grains des plantes femelles, les producteurs peuvent éviter la pollinisation des fleurs qui sont censées donner des graines au lieu des têtes.

Ce sont les plantes femelles qui procurent un meilleur goût et qui produisent par conséquent plus de résine de cbd, notamment le kief. Quant aux autres terpènes et molécules, ils procurent la qualité aromatique à la plante à condition qu’on les mette à l’abri des insectes nuisibles.

La fleur de cbd

Mais les fleurs de cannabinoïde possèdent également une distinction d’un principe actif, car ce ne sont pas toutes les têtes femelles de chènevis qui sont des fleurs fleur de cbd. En effet, cette appellation concerne uniquement les fleurs issues de certaines variétés botaniques. Leur particularité se trouve donc sur la proportion importante de cannabidiol ainsi que la quantité infime, voire nulle de THC.
En ce qui concerne la consommation de cette fleur, il est possible de les vaporiser en s’aidant des appareils spécifiques, notamment les vaporisateurs. Cette mode de consommation permet de garder les saveurs végétales de la plante pour un meilleur résultat. Mais il est également possible de le consommer en infusion, qui est d’ailleurs la mode de consommation la plus conseillée. Pour cela, il suffit de mélanger la feuille dans de l’eau chaude. Se préparer comme une tisane, elle est idéalement mélangée avec des corps gras comme du lait, du coco ou du soja.

Différence entre le cannabis récréatif et le CBD ?

Le cannabis est un produit complexe, composé par de multiples molécules dont le cannabinoïde et le THC sont les plus connus. C’est d’ailleurs la raison de la divergence d’idées sur son utilisation. Raison pour laquelle il s’avère important d’éclaircir ces différences une bonne fois pour toutes.

Le THC ou le cannabidiol, sont issus les deux de la plante de chanvre avec leurs propriétés spécifiques. Le THC ou t tretrahidrocannabinol est alors connu pour ses effets antidépresseurs. C’est donc lui qui est le responsable du changement de l’état de conscience après la consommation. Pour dire simple, c’est le THC qui déclenche l’effet high et l’effet planant du consommateur. Autrement dit, quand on parle de consommation à usage médical de ce produit, on fait souvent référence à une substance riche en THC.

À ne pas confondre avec le principe actif utilisé plutôt pour des fins curatives ou préventives du cannabidiol. Ce dernier quant à lui est également une autre molécule de la marijuana, mais qui ne provoque pas le même effet que le THC. Justement, malgré le fait que c’est aussi un sédatif, ses agissements vont plutôt à l’encontre du THC, à tel point qu’il peut limiter les propriétés de celui-ci. En effet, cette autre molécule du chènevis a un effet calmant sur le système nerveux. À une certaine dose, il permet de ralentir les effets du THC, voire les décupler tout en freinant les risques de « bad trip », plus précisément l’angoisse et l’anxiété parfois causées par la consommation du THC. Pour dire plus simple, le cannabinoïde n’a pas d’effets psychotropes. Ainsi, il ne rend pas les consommateurs « stone ».

Les bienfaits du CBD

Après avoir élucidé les différences entre ces deux molécules actives du cannabis, vous-même pourrez déduire que la différence entre les deux ne se trouve pas uniquement dans les effets produits par les deux produits. En effet, cette différence réside également sur leurs conséquences sur la santé. Le THC de par ses effets est toujours considéré comme drogue, et donc totalement illégal dans le territoire français. Même s’il n’est qu’une drogue douce, ses effets psychoactifs ont tendance à créer une dépendance et bien sûr risquent de peser sur l’organisme.

Ce qui n’est pas le cas du cannabidiol qui est tout à fait l’inverse. En effet, celui-ci est connu pour avoir des vertus thérapeutiques majeures. Connue pour ces propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, cette substance permet de lutter contre la dépression et l’anxiété. Ainsi, l’effet du cbd est prouvé pour calmer les symptômes de l’épilepsie ou encore de la sclérose en plaques.

De plus, il agit contre certains troubles psychotiques notamment la schizophrénie, etc. Entre autres, tant d’effets positifs. D’ailleurs, certaines études nous ont même laissés entendre qu’à une certaine concentration, cet actif du Chanvre permettrait de jouer le rôle de catalyseur dans le développement des cellules cancéreuses. C’est pourquoi il est utilisé pour éviter le développement des tumeurs. Ainsi, les risques de nécroses des artères ont de grandes chances d’être réduits après un infarctus. Mais les recherches dans ce domaine sont loin d’arriver à leurs termes. Justement, les scientifiques continuent d’étudier la plante de cbd pour mieux profiter au maximum de ses bienfaits.

Toutefois, la règlementation reste ferme sur la commercialisation de cet actif. En effet, le taux du THC dans ces produits est limité à 0,2 %. De plus, il est interdit de vanter les effets thérapeutiques de celui-ci. De ce fait, dans l’Hexagone et dans plusieurs pays européens, ce produit ne remplace pas un médicament, mais comme un complément alimentaire.

Un commentaire sur “Le cbd et l’endométriose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *