Le CBD et la sclérose en plaque

Sommaire de l’article

La sclérose en plaque : quelques pré-requis

Qu’est ce que la sclérose en plaque ?

La sclérose en plaque (SEP) est une pathologie affectant plus de 100.000 personnes en France. Elle représente la 1ère cause d’handicap neurologique non traumatique chez l’adulte jeune.
La sclérose en plaque est une maladie auto-immune, c’est-à-dire une pathologie liée au dérèglement du système immunitaire qui s’attaque alors aux composants de notre propre organisme.
Cette pathologie touche le système nerveux central, et plus particulièrement le cerveau, les nerfs optiques et la moelle épinière. A terme, la sclérose en plaque conduit à la dégénérescence des fibres nerveuses. Cette dégénérescence entraîne chez les patients de nombreux symptômes lourds de conséquence.

Quelles sont les mécanismes à l’origine de l’apparition de cette maladie ?

Les neurones sont les cellules clés du système nerveux central. Ces neurones participent à la transmission du message nerveux, depuis le cerveau jusqu’au reste du corps. Les neurones sont recouverts de myéline.
Cette myéline forme une gaine protectrice autour des neurones et participe aussi activement à la transmission du message nerveux.

Chez les patients atteints de SEP, il existe une réponse inflammatoire non-contrôlée. En d’autres termes, les cellules immunitaires vont s’attaquer à la myéline présente autour des cellules nerveuses. Cette réponse inflammatoire va induire la dégradation de la gaine de myéline. Ce processus, dit de démyélinisation, entraîne des perturbations dans la transmission des informations élaborées par le cerveau.
Ces informations ne sont plus transmises aux différentes parties du corps, ce qui entraîne les différents symptômes énumérés dans la partie ci-dessous.

Quels sont les symptômes de la sclérose en plaque ?

Chez les patients atteints de SEP, toutes les fonctions du système nerveux peuvent donc être atteintes à des degrés différents selon les individus: la vision, la motricité, l’équilibre, la coordination, les sensations, la mémoire, l’élocution

Parmi les symptômes de la SEP les plus décrits, on peut retrouver une sensation de fatigue, une perte de vision, de fortes douleurs et une spasticité musculaire (contractures et spasmes au niveau des muscles). Dans la plupart des cas, les symptômes s’aggravent avec le temps et l’évolution est imprévisible.

Quels sont les traitements actuels de la sclérose en plaque ?

A l’heure actuelle, il n’existe pas de traitement permettant de guérir la SEP. Les médicaments existants permettent donc seulement d’atténuer les symptômes et de ralentir l’évolution de la maladie.

L’ensemble des traitements utilisés actuellement (corticostéroïdes, immunomodulateurs, immunosuppresseurs et inhibiteurs sélectifs des molécules d’adhésion (ISMA)) visent à contrôler l’agressivité du système immunitaire à l’égard du système nerveux. Ils permettent donc de ralentir la dégradation de la myéline par les cellules immunitaires. Malheureusement, les effets secondaires associés à l’utilisation de ces traitements sont nombreux.

Ainsi, il semble aujourd’hui important de développer de nouvelles stratégies thérapeutiques qui permettraient de combattre cette pathologie et/ou de limiter les effets secondaires des traitements actuels afin de soulager les patients atteints de SEP. Dans ce contexte, les études s’intéressant aux effets du cannabis médicinal dans la SEP sont de plus en plus nombreuses.

Les bénéfices apportés par le CBD chez les patients atteints de sclérose en plaque

Qu’est ce que le CBD ?

Le cannabidiol ou CBD fait parti, comme le tétrahydrocannabinol (THC), des molécules chimiques présentes dans le cannabis. Ces molécules exercent de nombreux effets sur l’organisme. Alors que le THC présent dans la majijuana est principalement utilisé pour ses effets planants et récréatifs, le CBD quant à lui n’a pas d’effet psychoactif. Il représente donc une molécule de choix en phytothérapie pour ses effets bénéfiques dans le domaine du bien-être et de la santé.

Quelles sont les vertus du CBD ?

De plus en plus d’études scientifiques mettent en évidence les vertus médicamenteuses et thérapeutiques du CBD issus du chanvre industriel. En effet, les fleurs de CBD et les huiles de CBD , contenant différents taux de CBD (5%, 10%, 15% ou 20%), sont commercialisées en toute légalité dans des CBD shop. Ces différents produits présentent un taux de THC inférieur à 0,2% et ne sont donc pas destinés à l’usage récréatif. Le magasin de CBD GreenOwl présent sur le site toulousain fait parti de ces boutiques plaçant de forts espoirs dans les bénéfices apportés par le CBD sur la santé.

Les effets bien décrits du CBD concernent le stress, l’anxiété, le sommeil, la perte de poids et la douleur de poitrine. De plus, le CBD est utilisé en cancérologie, et est également bien décrits pour ses effets anti-inflammatoires. C’est pour cette dernière propriété anti-inflammatoire que le CBD possède un réel potentiel thérapeutique chez les patients atteints de SEP !

Comment fonctionnent les effets anti-inflammatoires du CBD ?

Les cannabinoïdes, dont le CBD, agissent sur l’organisme par leur action sur le système endocannabinoïdes. Ce système comprend les récepteurs aux cannabinoïdes CB1 et CB2, qui sont présents respectivement au niveau du système nerveux central et au niveau du système immunitaire.

Plusieurs études ont démontré le potentiel anti-inflammatoire du CBD, notamment au niveau du système nerveux central. Ce potentiel anti-inflammatoire du CBD proviendrait de sa capacité à inhiber la production de cytokines, de petites molécules de signalisation sécrétées par les cellules du système immunitaire, favorisant l’inflammation (interféron γ et facteur de nécrose tumorale). De plus, les propriétés anti-oxydantes du CBD ont aussi été décrites pour participer à son activité anti-inflammatoire.

Ces résultats mettent en évidence que le CBD peut avoir une utilité thérapeutique dans les pathologies où les processus neuro-inflammatoires sont importants, et donc chez les patients atteints de SEP. En réduisant l’inflammation présente au niveau du système nerveux central, les cannabinoïdes, et notamment le CBD, pourraient ralentir nettement l’évolution de la pathologie.

Comment le CBD pourrait réduire les symptômes associés à la sclérose en plaque ?

En plus de participer à l’arrêt de l’inflammation et donc à ralentir l’évolution de la SEP, les traitements aux cannabinoïdes permettent de lutter contre les symptômes liés à cette pathologie.
En effet, les cannabinoïdes permettent d’atténuer la spasticité musculaire. Le Sativex, un mélange de THC et de CBD, a d’ailleurs obtenu une autorisation de mise sur le marché pour le traitement des symptômes liés à une spasticité modérée à sévère due à une SEP chez les adultes n’ayant pas suffisamment répondu à d’autres traitements antispastiques.
De plus, l’action analgésique bien décrite du traitement au cannabis médical permet de réduire les douleurs neuropathiques chez les patients atteint de SEP.

Le CBD permet également de réduire les troubles gastro-intestinaux, les nausées et les diarrhées souvent associés à la SEP. Ses effets anxiolytiques et anti-dépresseurs sont aussi à mettre en avant chez les patients atteints de SEP qui connaissent souvent des symptômes dépressifs.

Enfin, il semble important de mettre en avant que l’utilisation de CBD chez les patients atteints de SEP est sûre et qu’il n’existe peu ou pas d’effets secondaires du CBD.

Conclusion sur le cbd et la sclérose en plaques

En conclusion, les cannabinoïdes, et plus particulièrement le CBD, démontrent de nombreuses vertus thérapeutiques. D’une part, grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires ils permettent de ralentir l’évolution de la SEP, et d’autre part, d’atténuer les symptômes liés à cette pathologie.

Le CBD s’avère donc une option thérapeutique intéressante chez les patients souffrants de SEP et qui cherchent un moyen de se soulager. Les huiles de CDB et les fleurs de CDB sont commercialisées légalement dans des CBD shop. Parmi les fleurs de CBD, l’Avidekel possède un taux de CBD de 16,3%. Ceci en fait la fleur la plus concentrée en CBD.

2 Commentaires sur “Le CBD et la sclérose en plaque

  1. Cyrielle Decosse says:

    En effet, les effets du CBD sur mon conjoint atteint de SEP depuis 8 ans sont bénéfiques sur son état mental, ces maux de tête, ainsi que sur ces raideurs musculaire et lui facilite une meilleure marche au quotidien. Nous avons vu une nette progression dans l’effacement des symptômes après plusieurs semaines de traitement.

Laisser un commentaire