Le CBD représente t-il une solution efficace pour lutter contre la narcolepsie et les différents troubles du sommeil ?

Les troubles du sommeil sont nombreux : narcolepsie, insomnies, parasomnie, apnée du sommeil, etc… Au quotidien et s’ils sont sévères, ces différents troubles peuvent détériorer les conditions de vies des patients. Le cannabidiol, plus connu sous le diminutif de CBD, représenterait-il une alternative naturelle pour venir en aide aux individus souffrant de troubles du sommeil ? Réponse dans cet article…

Le CBD : une cannabinoïde au fort intérêt thérapeutique

Qu’est ce que le CBD ?

Le cannabidiol (CBD) est un phytocannabinoïde issu de la plante de chanvre industriel.

Contrairement à la plante de cannabis qui est riche en substance capables d’altérer les processus cognitifs, notamment en tétrahydrocannabinol (THC), le CBD présent de manière abondante dans la plante de chanvre n’est pas une molécule psychoactive.

Les recherches menées sur le CBD ont mis en évidence de nombreux bienfaits de ce cannabinoïde (LIEN) dans diverses pathologies. En effet, le CBD possède des propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et anxiolytiques bien reconnues. Son utilisation peut donc être bénéfiques chez les patients souffrant de douleurs chroniques, de dépressions ou atteints de pathologies inflammatoires.

Dans cet article, nous allons nous focaliser sur les potentiels bienfaits du CBD dans les troubles du sommeil.

Quel est le lien entre CBD et système endocannabinoïde ?

Les cannabinoïdes sont capables de déclencher des processus biologiques dans le corps humains via le système endocannabinoïde.

Ce système endocannabinoïde est impliqué dans le maintient de l’homéostasie, c’est-à-dire de l’équilibre physiologique de l’organisme. Au contraire, un dysfonctionnement de ce système est lié à différentes pathologies.

En tant que cannabinoïde, le CBD est capable de déclencher différents effets en interagissant avec ce système endocannabinoïde, notamment par sa liaison aux récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2. Toutefois, plusieurs études ont démontré que certains effets du CBD sont liés à l’activation d’autres types de récepteurs.

Narcolepsie et autres troubles du sommeil

Qu’est ce que la narcolepsie et quels sont les différents troubles du sommeil ?

La narcolepsie, également appelée « maladie de Gélineau » est un trouble du sommeil chronique classé dans le groupe des hypersomnies. Considérée comme une maladie rare, la narcolepsie serait en réalité fortement sous-diagnostiquée en raison d’un diagnostic parfois difficile et du fait que certains patients présentent des symptômes légers.

Cette pathologie se caractérise par une somnolence diurne excessive, des envies de dormir irrépressibles et une cataplexie involontaire, c’est-à-dire une perte totale et brusque de tonus musculaire.

De plus, les individus narcoleptiques peuvent être sujets à des troubles de l’attention et de la mémoire, un sommeil de mauvaise qualité et des hallucinations survenant pendant les phases d’endormissement ou d’éveil.

Il existe de nombreux autres troubles du sommeil : insomnies, apnée du sommeil, parasomnies, bruxysme, etc.

En fonction du degré de sévérité, la narcolepsie et les différents troubles du sommeil peuvent avoir un impact négatif sur la qualité de vie des patients.

Quelles sont les causes physiopathologiques de la narcolepsie ?

La narcolepsie est attribuée à un dysfonctionnement au niveau du système nerveux central.

L’orexine, également appelé hypocrétine, est un neurotransmetteur, c’est-à-dire une molécule impliquée dans la signalisation entre les neurones au niveau du cerveau, impliquée dans la régulation des cycles veille-sommeil.

Les taux d’orexine présents au niveau du cerveau sont très fortement diminués chez les patients narcoleptiques. La narcolepsie proviendrait donc d’une disparition des neurones impliqués dans la production d’orexine, classant ainsi cette pathologie parmi les troubles neurodégénératifs. Toutefois, les causes de cette disparition ne sont pas encore totalement élucidées.

Quels sont les traitements de la narcolepsie ?

A l’heure actuelle, les traitement proposés aux patients narcoleptiques visent à diminuer les symptômes mais ne soignent pas réellement la pathologie.

Pour contrecarrer l’hypersomnolence et stimuler la vigilance, des molécules « éveillantes » et stimulantes sont données aux patients narcoleptiques.

Certains antidépresseurs sont prescrits aux patients narcoleptiques pour lutter contre la cataplexie.

Pour soigner la narcolepsie, l’hypothèse est qu’il faudrait agir sur les voies de signalisations régulées par l’orexine : stimuler la production d’orexine au niveau du cerveau ou utiliser des agonistes des récepteurs à l’orexine, c’est-à-dire des molécules synthétiques reproduisant les effets biologiques de l’orexine au niveau du cerveau.

Les bienfaits du CBD dans la narcolepsie et les troubles du sommeil

Quelles sont les effets du CBD chez les patients souffrants de narcolepsie ?

Une étude récente, publiée en 2019 dans un journal scientifique spécialisé dans les désordres neurologiques, a évalué les effets d’un traitement au CBD (5mg/kg) dans un modèle de rats narcoleptiques ayant reçu une injection de neurotoxine ciblant les neurones à orexine. En analysant les cycles veille-sommeil, les chercheurs ont mis en évidence que le CBD permettait d’empêcher la somnolence des rats narcoleptiques, révélant un rôle potentiellement bénéfique de ce cannabinoïde chez les patients narcoleptiques.

De plus, des recherches ont mis en évidence que l’administration de CBD augmente l’état d’alerte chez le rat. Cette étude soulève l’hypothèse que l’action du CDB en faveur de la vigilance pourrait être liée à sa capacité à renforcer la transmission sérotoninergique.

La narcolepsie semble être consécutive à un dysfonctionnement et une perte des neurones sécrétant l’orexine, un neurotransmetteur impliqué dans le cycle veille-sommeil. De plus, certaines études avancent l’hypothèse que la destruction de ces neurones serait due à une activation exacerbée du système immunitaire, bien que les mécanismes ne soient pas totalement élucidés.

Le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires, anti-oxydantes et neuroprotectrices. De plus, ce phytocannabinoïde a montré un impact positif dans différentes pathologies neurodégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington (LIEN) et la sclérose en plaque (LIEN). Dans ce contexte, il se pourrait bien que le CBD exerce également un impact positif dans la narcolepsie, en évitant une inflammation incontrôlée au niveau du système nerveux central et la destruction des neurones responsables de la sécrétion d’orexine.

Quelles sont les effets du CBD chez les patients souffrants d’autres troubles du sommeil ?

Les recherches menées sur les effets du CBD dans les troubles du sommeil ne sont pas toutes en accord. Alors que certaines études montrent que le CBD permettrait d’améliorer l’état d’éveil, une propriété d’intérêt dans le cas de la narcolepsie, d’autres études mettent en avant que le CBD pourrait être bénéfique chez les individus insomniaques.

En effet, une étude a démontrée que l’administration aiguë systémique de CBD chez le rat semble augmenter la durée totale du sommeil, mettant en évidence des bienfaits du CBD dans d’autres troubles du sommeil comme l’insomnie.

Ces effets bénéfiques du CBD sur l’insomnie ont aussi été démontrés chez l’Homme. En effet, un essai clinique a montré que l’utilisation aiguë de CBD (160 mg/jour) est associée à une prolongation du temps de sommeil et des réveils moins fréquents chez des volontaires insomniaques.

De plus, la santé mentale et le sommeil sont souvent étroitement liés. En effet, d’après le Ministère de la Santé, le stress, l’anxiété et la dépression sont à l’origine de plus de la moitié des insomnies.

Les propriétés anxiolytiques du CBD ont été largement reportées et la consommation de CBD a démontré un impact positif chez les patients souffrant de stress, d’anxiété et de dépression. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que le CBD permette également d’améliorer les troubles du sommeil chez ces patients.

La consommation de CBD pour les troubles du sommeil

Qu’en est-il de la vente de produits à base de CBD et des CBD shops?

Les produits à base de CBD sont commercialisés de manière totalement légale dans des CBD shops.

Cependant, la législation (LIEN) en vigueur autorise la vente de ces produits à condition que ceux-ci contiennent du THC, un cannabinoïde aux propriétés psycho-actives, avec des taux inférieurs à 0.2%.

Dans la ville rose, le magasin de CBD GreenOwl, spécialisé dans le conseil et la vente de produits CBD, se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions. En attendant, pour découvrir et comprendre les multiples effets positifs du CBD sur notre santé, vous pouvez vous rendre sur notre blog médicinal !

Huiles de CBD, fleurs de CBD : que choisir en cas de troubles du sommeil ?

Dans le cas des troubles du sommeil, les fleurs de CBD (LIEN) peuvent être utilisées en infusion avant d’aller dormir.

Les huiles de CBD (LIEN), contenant différents taux de CBD, peuvent également être prises avant le coucher en mettant quelques gouttes sous la langue.

De plus, le Meladol (LIEN), un produit contenant du CBD associé à de la mélatonine, une hormone impliquée dans la régulation des rythmes circadiens et dans la facilitation du sommeil, est également disponibles à la vente.