Comment arrêter la nicotine grâce au CBD ?

Arêter de fumer avec le CBD
Le cannabidiol, un moyen pour arrêter de fumer ?

Le tabagisme concerne environ 16 millions de personnes en France. Le tabac contenant de nombreuses substances addictives, il est très dur d’arrêter de fumer ! En effet, il est estimé que seulement 3 à 5% des fumeurs, essayant d’arrêter à fumer sans aide, passent le cap des 12 mois. Le cannabidiol, plus connu sous le diminutif de CBD, pourrait aider au sevrage tabagique. Tout est expliqué dans cet article…

L’addiction et la dépendance au tabac

Qu’est ce que le tabagisme ?

Le tabagisme correspond bien évidemment à la consommation de tabac, souvent par la consommation de cigarettes. Le tabagisme est considéré comme une véritable toxicomanie qui résulte de l’accoutumance aux substances présentes dans le tabac.

Les dangers du tabagisme sont liés aux substances chimiques présentes dans la fumée (monoxyde de carbone, goudron, arsenic) dont beaucoup sont cancérigènes.

En terme de chiffres, à l’échelle mondiale 1,1 milliards de personnes fument  et plus de la moitié des fumeurs déclarent avoir envie d’arrêter de fumer. Cependant, il existe dans le tabac plusieurs substances addictives qui rendent l’arrêt de la cigarette particulièrement compliqué.

La nicotine est-elle une substance addictive ?

Parmi les substances présentes dans le tabac, la nicotine constitue le principal agent responsable de l’accoutumance. En effet, la nicotine créerait une dépendance plus forte que l’héroïne, la cocaïne ou l’alcool.

Ainsi, lorsqu’une personne arrête de fumer, c’est contre cette dépendance à la nicotine qu’elle doit lutter. On parle alors de sevrage tabagique lorsque l’on doit se priver d’une substance, dans le cas présent de la nicotine, ce qui crée un manque.

Quels sont les mécanismes de l’accoutumance ?

Si l’on veut comprendre le mécanisme d’accoutumance, il faut aller voir ce qui se passe dans le cerveau. Lorsque la nicotine arrive dans le cerveau, elle stimule la libération de dopamine. Cette hormone joue un rôle clé dans la perception neurologique du plaisir et la gestion des émotions, de l’humeur et de la motivation.

Pour activer le circuit du plaisir, réduire l’anxiété et améliorer l’humeur et la motivation, la dopamine agit sur des récepteurs, les récepteurs dopaminergiques. Lorsqu’ils sont activés trop souvent, par exemple chez les fumeurs consommant un paquet par jour, ces récepteurs se désensibilisent et deviennent alors moins actifs.

C’est ainsi que les fumeurs sont tenté de fumer de plus en plus, car une plus grande stimulation de ces récepteurs est nécessaire pour produire le même effet.

Quels sont les symptômes liés au sevrage du tabac ?

Lors de l’arrêt de la cigarette et donc lorsque les fumeurs cessent de consommer de la nicotine, certains effets dus au sevrage apparaissent. Les symptômes du manque, qui suivent l’arrêt de la cigarette et qui peuvent persister plusieurs semaines, peuvent être plus ou moins présents chez les individus.

Parmi les principaux symptômes on peut retrouver une tension, de l’irritabilité, de fortes envies de cigarettes (craving), de l’anxiété, des tremblements, des mots de têtes, un accroissement de l’appétit, des insomnies…

Quels sont les moyens d’être aidé pour arrêter de fumer ?

Pour beaucoup de fumeurs, une seule tentative d’arrêt du tabac ne suffit pas. Il existe de nombreux moyens de faire passer l’envie de cigarettes et d’arrêter de fumer.

Il existe notamment des patchs,  des gommes ou des comprimés contenant de la nicotine qui peuvent être utilisés comme moyens palliatifs à la nicotine présente dans te tabac.

La cigarette électronique ou e-cigarette, est également considérée comme une aide au sevrage tabagique par le Haut Conseil de la Santé Publique. La nicotine contenue dans les e-liquides peut également aider à pallier au manque de nicotine associé à l’arrêt du tabac. Les taux de nicotines présents dans les cigarettes électroniques peuvent être diminués au fil du temps pour aider au sevrage tabagique.

Les traitements aux cannabinoïdes, et plus particulièrement le CBD, pourraient aider au sevrage tabagique. Qu’en est-il vraiment des recherches sur le sujet ?

Le CBD et le sevrage du tabac

Qu’est ce que le CBD ?

Les cannabinoïdes sont un ensemble de substances chimiques présentes dans la plante de cannabis. Parmi ces molécules, le THC et le cannabidiol (CBD), sont les étudiées.

Le CBD est issu du chanvre industriel (Cannabis sativa), une variété de cannabis faiblement concentrée en THC. Contrairement au THC, qui est en général utilisé de manière récréative, le CBD tendrait au contraire à limiter les effets psycho-actifs du THC.

L’absence d’effets psycho-actifs du CBD en fait une molécule de plus en plus étudiée pour ses potentielles propriétés thérapeutiques. En effet, certaines études ont mis en évidence les bienfaits du CBD dans diverses pathologies : cancer, sclérose en plaque, fibromyalgie, acné…

Les termes de CBD thérapeutique ou CBD médicinal sont alors souvent employés lorsque le CBD est utilisé dans les domaines de la santé et du bien-être !

Les cannabinoïdes sont un ensemble de substances chimiques présentes dans la plante de cannabis. Parmi ces molécules, le THC et le cannabidiol (CBD), sont les étudiées.

Comment le CBD peut-il aider au sevrage tabagique ?

Tout d’abord plusieurs études ont démontré que le CBD pourrait constituer un traitement efficace contre la dépendance aux drogues, notamment chez des modèles expérimentaux de rats dépendants à l’héroïne. Ainsi, les causes de l’addiction étant similaires entre les drogues dures et le tabac, ces études suggèrent que le CBD pourrait également aider au sevrage du tabac.

De plus, le CBD pourrait constituer un excellent traitement potentiel de la dépendance en raison de son effet anxiolytique, car l’anxiété est un symptôme clé souvent observé lors du sevrage de la nicotine et d’autres drogues

Plus particulièrement, une étude menée en 2013 sur 24 fumeurs montre les bienfaits du CBD pour arrêter de fumer. En effet, dans cette étude 12 fumeurs ont consommé du CBD par inhalation pendant une semaine lorsqu’ils sentaient l’envie de fumer, alors que les 12 autres se sont vus administrer un placebo. Lors du traitement, les fumeurs traités par placebo n’ont montré aucune différence dans le nombre de cigarettes fumé. En revanche, les personnes traitées par la CBD ont réduit de manière significative le nombre de cigarettes fumées d’environ 40% pendant le traitement. Les résultats ont également indiqué un certain maintien de cet effet lors du suivi post-étude.

Bien que cette étude soit critiquable, car réalisée sur un nombre faible d’individus et sur une période courte (alors que les symptômes du sevrage tabagique peuvent perdurer pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois après l’arrêt du tabac), elle suggère que la consommation de CBD représenterait un moyen palliatif à la nicotine.

Une autre étude, réalisée en 2018, montre que le CBD diminue l’attention et le plaisir associés à la vue de signaux picturaux de tabagisme (fumeurs, cendriers, etc) chez des fumeurs dépendant après une nuit d’abstinence. Ces résultats montrent que le CBD pourrait avoir des effets neurocognitifs en diminuant l’importance des signaux rappelant le manque de nicotine.

Comment consommer le CBD en cas de sevrage tabagique ?

Les produits à base de CBD sont nombreux sur le marché et peuvent être achetés de manière totalement légale dans des CBD shop.

Il existe notamment des huiles qui contiennent différents taux de CBD. L’huile de CBD pour arrêter de fumer peut-être consommée de manière orale. Quelques gouttes en sublingual permettent au CBD d’accéder rapidement à la circulation sanguine et d’exercer ses effets bénéfiques. L’huile de CBD peut également être utilisée en infusions.

Il existe également des fleurs de CBD, également appelées fleurs de chanvre, provenant de la plante de chanvre industriel qui contient naturellement de faibles taux de THC, qui peuvent également être utilisées en infusions.

Que faut-il retenir des effets du CBD pour le sevrage du tabac ?

En conclusion, bien que le nombre d’études reste très limité, le cannabis médicinal, et plus particulièrement le CBD pourrait aider au sevrage tabagique.

Les effets du CBD comprennent une baisse de l’anxiété, symptôme clé associé au sevrage du tabac, et une diminution de la dépendance à différentes drogues, dont la nicotine, substance addictive contenue dans le tabac.

Les recherches déjà réalisées et le fait qu’il existe peu d’effets secondaires du CBD mettent en évidence que cette molécule pourrait exercer des fonctions positives chez les fumeurs cherchant une solution pour arrêter la cigarette.

Pour obtenir plus d’informations sur les effets bénéfiques du CBD selon vos besoins, le mieux est d’aller demander conseil auprès des spécialistes de la santé et/ou du CBD. Le magasin de CBD GreenOwl vous accueille à Toulouse pour répondre à toutes vos questions !

Ces articles pourraient vous intéresser