Sommaire de l’article sur l’Avidekel

La fleur de cbd Avidekel
La fleur de cannabis cbd de variété Avidekel

Avidekel, une nouvelle variété de thérapeutique

La fleur avec le plus fort taux de cbd

La compagnie israélienne Tikun Olam a amélioré une variété de Cannabis Indica ayant la spécificité d’associer un taux de THC inférieur à 0.2% avec un taux de CBD très élevé de 16,3 %. Cette fleur de cannabis cbd est appelé Avidekel.

Historique

  • Ce dosage élevé est utilisé pour soigner des troubles du sommeil, les inflammations, les problèmes de digestion et le stress. Avi-Dekel est idéal pour les patients qui recherchent un soulagement sans les effets psychoactifs du tétrahydrocannabinol. La plante d’Avidekel sert exclusivement à la production de produits à base de CBD comme l’huile ou le E-liquide. Le chènevis provient d’Asie centrale.
  • D’autres sources de données issues des centres de diversité biologique et des données biochimiques confirment qu’il était originaire des contreforts de l’Himalaya. Toutefois, aucune trace de sa présence n’est détectée dans l’hémisphère occidental avant le XVIe siècle. Il regroupe le chanvre et la marijuana, qui sont tous les deux des souches de la plante.
  • La différence se trouve dans leurs utilisations et procédés d’extraction. La deuxième est cultivée pour ses propriétés psychoactives. La première souche est cultivée à des fins plus industrielles. Ces deux souches se distinguent également par le taux de THC inferieur à 0.2%. Ce taux de CBD peut être atteint dans une extraction sous forme d’huile de chanvre industriel.

Les principales composantes chimiques

  • Ce sont des substances chimiques qui contribuent principalement aux effets du CBD. Les principaux composants psychoactifs sont le delta -9tétrahydrocannabinol et le delta -8tétrahydrocannabinol. Un peu moins psychoactif, ce dernier constitue un composant plus stable à la chaleur. Il n’est présent qu’à l’état de traces ou comme artefact d’analyse en laboratoire.
  • La deuxième composante est le Cannabidiol. On ne peut pas définir cette composante sans définir d’abord le « cannabinoïde ». Ce dernier comprend un groupe de composés étroitement apparentés trouvés dans la plante de chènevis. On dénombre sur le corps humain, environ 80 à 85 tours de cannabinoïdes, chacun avec ses propres avantages et effets secondaires potentiels. Cette composante est simplement un de ces cannabinoïdes. En outre, c’est un produit d’une dégradation oxydative non enzymatique du tétrahydrocannabinol. Cette substance est rencontrée dans une plante vieille et représente environ 25 % de la puissance du THC.
  • La tétrahydrocannabivarine est un agoniste à forte dose provoquant des effets psychoactifs. Pourtant, elle est rarement présente en grande quantité dans les souches généralement disponibles.
  • Reconnu comme non psychoactif, le CBD ne présente pas de toxicité. Les effets du CBD sont anxiolytiques, antipsychotiques et même antidépresseurs.

Les propriétés thérapeutiques de la fleur de cbd

La Fleur de CBD et résine de CBD renferment des propriétés médicinales. Il est considéré comme un analgésique anti-inflammatoire polyvalent grâce à plusieurs mécanismes divers. Les autres cannabinoïdes et terpénoïdes mineurs présents dans la Fleur de CBD peuvent s’associer notamment à son profil thérapeutique.

De nombreuses études scientifiques fondamentales et des données d’essais cliniques soutiennent le concept de synergie à base de plantes dont la fleur CBD, au-delà des effets d’un seul composant. Ces propriétés ne constituent qu’une partie de son potentiel thérapeutique.

Les spécificités de la fleur de CBD “Avidekel”

Les caractéristiques des composantes d’Avidekel

Cette variété appelée Avidekel n’entraîne pas d’effets psychotropes. Elle permet de bénéficier des nombreuses vertus thérapeutiques du CBD fleur. Par ailleurs, l’accoutumance engendrée par le tétrahydrocannabinol peut être ressentie comme un effet secondaire indésirable par certains patients. Généralement, en dehors des huiles essentielles et des E-liquides, les feuilles d’étoupe peuvent être utilisées de différentes façons pour profiter de leurs effets thérapeutiques.

Le composé cannabinoïde et le tétrahydrocannabinol

Différences entre Cannabidiol et Tétrahydrocannabinol

  • Après le delta -9 — tétrahydrocannabinol, c’est le deuxième cannabinoïde le plus présent dans la fleur de cannabis CBD. Le tétrahydrocannabinol est connu pour sa propriété euphorisante qui fait ressentir la sensation « high » aux consommateurs qui l’utilisent pour un but récréatif. Ce qui n’est pas le cas pour ce deuxième cannabinoïde. En effet, plusieurs études scientifiques ont affirmé que celui-ci présente un faible risque de toxicité. En outre, l’apparition des effets secondaires est rare. Si l’organisme de l’utilisateur est vulnérable, le produit peut entraîner de la diarrhée, de la fatigue, des nausées, une perte de l’appétit et des céphalées.
  • Une récente étude de phase I a été effectuée en administrant 1 500 à 6 000 mg de cannabidiol par jour à des sujets sains. Elle a montré qu’aucun effet somatique ou psychique menaçant à court terme n’a été constaté. Ce qui n’est pas le cas pour le tétrahydrocannabinol qui ne provoque pas d’effet récréatif ou hédonique. Par ailleurs, jusqu’à maintenant, aucune confirmation n’a été faite concernant l’accoutumance du corps humain ou d’animaux.
  • Un rapport sorti récemment par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) indiquait que la fleur CBD ou la fleur de cannabis CBD possède un bon profil de sécurité. En effet, aucun cas d’usage excessif ou détourné de la substance n’a été relaté. Il est à noter que cette substance est un simple composé chimique actif de la marijuana. Elle est à extraire pour fabriquer des produits à base d’huile ou des E-liquides.

Le cannabis récréatif

  • Considéré comme une drogue douce, le risque d’overdose de THC présent dans cette catégorie est nul. Pourtant, une utilisation excessive de produit à base de cette drogue ou sa consommation peut entraîner une accoutumance psychique. Cette dernière est très différente des accoutumances physiques comme dans le cas des drogues « dures ». Par ailleurs, des études ont affirmé que cette forme d’usage provoque des effets métaboliques néfastes.
  • Des études scientifiques réalisées en 2018 et 2019 montrent qu’un adolescent qui en consomme régulièrement est sujet à une baisse irréversible de QI. En plus, cette consommation entraîne l’apparition de troubles psychotiques.
  • En juin 2018, le Canada a voté pour une transformation de CBD légale. De plus, du magasin de CBD, des cannabis shop ont été créés. Actuellement, de nombreux états américains ont également autorisé l’usage récréatif de la fleur de CBD legale. Selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, « 180 millions de personnes en ont consommé au moins une fois pour un usage récréatif en 2017 ». Avidekel est utilisé pour soigner une diversité de pathologies et de maladies. Celles-ci incluent notamment les nausées et vomissements, inflammations, anorexie et cachexie, stress, spasmes, insomnies ; troubles du mouvement, douleurs, maladie auto-immune, glaucome, diarrhées, maladies psychiatriques, épilepsie, dépendance et état de manque et l’asthme.

Propriétés thérapeutiques de la fleur de CBD Avidekiel

  • Il a des propriétés anticonvulsivante, antalgiques, anti-inflammatoires, antiémétiques, immunomodulatrices, anxiolytiques, antipsychotiques, antidépresseurs, voire même anticancéreux.
  • Des études ont confirmé les effets miraculeux de cette substance. Son utilisation est devenue un appui aux stratégies marketing des entreprises américaines qui fabriquent de l’huile ou des E-liquides à base de ce composant. Tout le monde peut acheter fleur de CBD. Actuellement, vous pouvez faire un achat fleur CBD dans un CBD store comme GreenOwl France.
  • A savoir qu’en dehors des E-liquides, les huiles peuvent être utilisées comme un médicament mais ce n’en n’est pas un. Généralement, sa prescription est destinée aux malades en phase terminale.
  • Pour soigner les maladies citées précédemment, le produit de la fleur peut être inhalé. Actuellement, les deux seuls produits pharmaceutiques à base de chanvre sont l’Épidiolex et le Sativex. Le premier est utilisé pour soigner les troubles épileptiques d’un enfant. La fabrication de ce produit, tout comme son utilisation sont interdites en France. Ce qui n’est pas le cas du Sativex qui renferme du tétrahydrocannabinol et est destiné à traiter les troubles de la spasticité liés à la sclérose en plaque. L’accessibilité du cannabis médicinal ou du chanvre industriel est tributaire du système législatif du pays où son usage est autorisé.